Bonnée année ! Le bilan de l’année 2017

Bonjour à tous!

Ça y est la nouvelle année est là! Je n’y crois pas, j’ai totalement mis le blog de côté ces derniers mois totalement prise par la vie quotidienne. Mea culpa, la bonne résolution est d’être beaucoup plus régulière! En tout cas bonne année à tous, j’espère qu’elle vous apportera tout le bonheur dont vous rêvez!

Je voulais  faire un peu le bilan de cette année car je peux avoir un peu de recul maintenant depuis mon arrivée en décembre 2016.

Cette année a donc été extraordinaire dans tous les sens du terme!

 

Quand bébé pointe le bout de son nez

Bébé couffin dessin
Bébé couffin

Concernant l’expatriation, les débuts ont été un peu mouvementés car avec l’arrivée du bébé, il a fallu s’adapter à deux nouveaux rôles, celui de maman et celui d’expatriée ce qui n’était pas une mince affaire . A certains moments j’aurais apprécié avoir mes proches autour de moi pour me conseiller avec bébé. En outre au début je restais pas mal à la maison à m’occuper de ma fille et c’était un peu la routine plan plan.

Maintenant c’est différent car je me sens chez moi à Tokyo et je n’hésite plus à mener ma petite vie tranquille ici. Tout d’abord pas de problème pour aller à droite et à gauche avec bébé, elle adore se balader ce qui rend tout beaucoup plus facile. D’ailleurs pour les déplacements fini le porte-bébé, je n’utilise que ma poussette, ma fidèle Bugaboo caméléon (bon ce n’est pas la plus petite et parfois j’ai eu des galères avec hein mais je ne m’en passe plus!). Sur ce point j’adore Tokyo car presque tout est accessible. Je peux prendre le métro assez facilement car il y a beaucoup d’ascenseurs qui le permettent (même si cela m’est arrivé de rester coincée à une station car pas d’ascenseur, j’avais l’air bien maline!). On se fait aussi pas mal de restos avec mon mari sans trop de problèmes (certains ont des chaises hautes pour bébé), le tout c’est de trouver des places non fumeurs (je trouve inadmissible que les restos soient fumeur mais c’est un autre sujet…) et de la place, dans ce cas mieux vaut y aller tôt.

You are not alone

Ensuite, et ce qui me fait vraiment plaisir, j’ai rencontré pas mal de monde ici. Je me suis fait des amies, dans la majorité ce sont des mamans avec un peu le même profil que moi.  au début je n’osais pas trop aller à des rencontres, j’étais un peu timide (du genre, qu’est ce que je vais leur raconter?!) et avec mon accent anglais j’avais peur de faire fuir les anglophones! Et finalement je me suis lancée et résultat je n’ai jamais regretté! J’ai rencontré des gens formidables avec qui je peux parler librement et partager nos points de vue et ça fait vraiment du bien! Et ça fait tellement plaisir de voir d’autres petits bébés jouer avec ma fille, même pour elle ce n’est que du bonus!

J’ai aussi fait la connaissance de mamans japonaises avec lesquelles j’ai bien accroché, cela permet d’échanger toujours plus sur nos différentes cultures.

Ma vie sociale prend donc de l’ampleur et c’est vraiment encourageant.

Le travail

Concernant le travail, pour le moment je n’ai pas du tout cherché, je n’en ai pas encore ressenti le besoin, pleinement concentrée à ma tâche de maman. Peut-être que je reprendrais cette année, je ne sais pas encore. J’aimerais déjà me renseigner sur le marché du travail japonais car j’avoue je n’ai pas du tout cherché dans ce sens.

Nihongo ga hanasemasuka?

L’apprentissage du japonais, voilà mon point noir… Je n’ai pas tellement progressé depuis que je suis arrivée… J’ai essayer d’étudier à la maison mais avec un bébé il est un peu difficile d’avoir des moments tranquilles pour se poser. Je ne désespère pas et dans l’idéal j’aimerais suivre des cours dans une école, ce m’aiderait beaucoup pour progresser.

Retour en France?

Vue de l’aéroport de Roissy CDG

Pas pour le moment, ce n’est pas prévu. Je continue de

 

m’adapter tout doucement.

A bientôt! Et cette fois-ci c’est promis, je publierais un nouvel article plus rapidement! 😉

Page Facebook

 

Publié par

Sokette

Bonjour, Je suis française et j'ai déménagé au Japon en décembre 2016. Je souhaite partager mon expérience avec vous, enjoy!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *